Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 03 juillet 2013

Duet - Glenn meets Yehudi, 1965

duet,duo,beethoven,glenn gould,menuhin,sonate,piano,violon, michael roussel, valérie gavarnier
Crédits photographiques Michael Roussel

 

Beethoven - Sonate pour piano et violon - N°10, Op. 96

 

duet,duo,beethoven,glenn gould,menuhin,sonate,piano,violon

duet,duo,beethoven,glenn gould,menuhin,sonate,piano,violon

 

  http://www.youtube.com/watch?v=vDz_4ByjDPo

 

vendredi, 26 avril 2013

Sonate Tempête - Beethoven, Kempf, Richter, Gould

 

louvre, herrman schurig
Musée du Louvre, crédits photographiques Herrman Schurig

 

 Kempf


http://www.youtube.com/watch?v=8W6nZ91PMfY&feature=pl... 

 


Richter


http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

 

 Gould I, II, III


http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=c7zwcTYFgBw

 

Gould I

http://www.youtube.com/watch?v=l0KaG38t8wU

 

Gould II


http://www.youtube.com/watch?v=_FXirB9jtEc

 

Gould III

http://www.youtube.com/watch?v=J4DxTCT0R8c

 

 

Gould III


http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&... 

 

 

louvre, herrman schurig
Musée du Louvre, crédits photographiques Herrman Schurig

 

> A consulter également :
"Les sonates de Beethoven triées par difficulté"
http://www.humeur-piano.com/sonates-de-beethoven-triees-p...

 

samedi, 06 avril 2013

Concerto pour deux violons - III - Bach, Menuhin, Oistrakh

pour Bach deux violons II.jpg
Crédits photographiques Hermann Schurig

 


http://www.youtube.com/watch?v=5QWRmTBtXwc&feature=pl... 

 

vendredi, 05 avril 2013

Concerto pour deux violons - II - Bach, Menuhin, Oistrakh

 

Coule la Seine,

sous les inoubliables violons de Menuhin et Oistrakh.

 

pour Bach deux violons III.jpg
Crédits photographiques Hermann Schurig

 


http://www.youtube.com/watch?v=zf1X7ppZiIQ&feature=pl...

 

jeudi, 04 avril 2013

Concerto pour deux violons - I - Bach, Menuhin, Oistrakh

pour Bach deux violons I.jpg
Crédits photographiques Hermann Schurig

 


http://www.youtube.com/watch?v=CmmpjziKcFU&feature=pl...

 

mercredi, 03 avril 2013

Concerto pour violon - Mendelssohn, Menuhin, Fürtwangler

 

pour mendelssohn.jpg
Crédits photographiques Hermann Schurig

 


http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

 


http://www.youtube.com/watch?v=8l6gV0aOZuQ&feature=pl...

 

mercredi, 31 octobre 2012

Considérations sur l'amour - Marcelle Auclair

amour,marcelle auclair, psyché, eros
Marcelle Auclair (1899-1983)

  

 

  

Extrait de L'amour, notes et maximes, 1963, Marcelle Auclair, Hachette :  

 

L'accord physique ? Ne suffit pas. L'accord des caractères ? Ne suffit pas. La complicité des ambitions, des rêves ? Ne suffit pas. Pour un grand amour il faut tout. A moins qu'il ne faille rien, que l'amour.

 

En amour, comme en toutes choses, on n'est jamais victime que de soi-même.

 

Triste : Le réveil d'une jeune femme auprès d'un vieil homme. Plus triste : Le réveil d'un jeune homme auprès d'une vieille femme. Plus triste que tout : Cette femme.

 

Pour se contenter de peu, il faut aimer bien peu. A moins qu'on aime tant qu'on supplée à tout.

 

Mme Y. à une jeune veuve : "Remariez-vous, épousez un homme important, riche, que votre beauté, votre savoir-faire aideront à devenir plus important encore, et plus riche.
- Et s'il me plaît d'aimer ?
- L'amour ? Paris est si grand !

 

Dans les âmes fortes, l'amour se glisse par les points faibles.

 

Un homme ne connaît une femme, une femme ne connaît un homme, que lorsqu'ils ont travaillé, ou dormi ensemble.

 

"L'amour, écrit Stendhal, se forme par cristallisation." Pour certains cœurs prompts à s'attendrir, c'est caramélisation qu'il faudrait dire.

 

L'ambition fait flèches de tout, même de l'amour. C'est l'une des rares occasions où l'amour soit humilié.

 

L'amour se mesure au besoin de la présence.

 

Le secret est l'âme des grandes amours.

    

amour,marcelle auclair,tarots, cavalier,épée    amour,marcelle auclair,tarots,étoile

 

 

Le Christ lui-même posait l'éternelle question des amants : "M'aimes-tu ?"

 

Les surprises de Dieu et celles de l'amour se ressemblent : l'amour, lui aussi, vient comme un voleur.

 

Dans la Bible, posséder une femme se dit "la connaître". C'est déjà un art d'aimer.

 

Le temps n'existe ni pour l'amant ni pour le mystique. L'un et l'autre reçoivent tout en un instant.

 

"L'aimes-tu ?
- Il fait courir mon sang plus vite." 

 

amour,marcelle auclair,tarots,tempérance    amour,marcelle auclair,tarots, force

 

On sait rarement pourquoi on aime. On croit toujours savoir pourquoi on n'aime plus.

 

Quand on crois savoir pourquoi on aime - ou pourquoi on n'aime plus -, on ne s'avoue pas toujours les vraies raisons.

 

Est-ce mentir que se mentir à soi-même ? Nul amant ne connaît le fond de son cœur.

 

Elle. - J'aurais aimé l'aimer, s'il avait été aimable...

 

Peut-on aimer et ne jamais craindre, ne jamais être faible, ne jamais vouloir davantage ?

 

Il est des fous pour découvrir qu'ils aimaient, qu'ils aiment, lorsque, à force de s'être rendus haïssables, ils sont haïs.

 

Elle le mène par le bout du nez : son teint ne supporte pas la contrariété.

 
 
"Est-elle heureuse ?
- D'un bonheur menacé qu'elle n'échangerait pas contre la paix du cœur."

 

Manoeuvre délicate : retirer votre main de la sienne pour manger chaud.

 

La main dans la main, les yeux dans les yeux. Mais l'âme est ailleurs.

 

Réfléchir n'a jamais empêché d'aimer, mais aimer empêche de réfléchir. 

 

Partager le lit, la table, l'existence : bonheur des amants dans le désert de l'amour. Mais vient le jour où il faut partager ses amis : c'est peut-être l'épreuve la plus périlleuse.

 
Fastidieux : L'amour de quelqu'un qu'on n'aime pas.
Exaspérant : L'amour de quelqu'un qu'on n'aime plus. 

 

L'amour qui s'exhibe  s'évapore. Il est rare que "les amoureux qui s'bécottent sur les bancs publics" s'aiment longtemps.

 

"Être amoureux" n'est pas toujours synonyme d'aimer.

 

Il en est de l'amour comme de tout au monde : quand il ne progresse point, il déchoit.

 

Vous croyez aimer cette personne compliquée ? Ce sont les complications que vous aimez.

 

Certains coups au cœur ne sont que des coups de tête. 

 

amour,marcelle auclair,tarots,monde      amour,marcelle auclair,tarots,jugement

  

On parle des pays où les époux ne se voient qu'après la cérémonie.

L'optimiste : Peut-on aimer un homme qu'on ne connaît pas ?
La pessimiste : On ne peut aimer qu'un homme qu'on ne connaît pas...

 

L'amant, variété transhumante de l'époux...

 

On a si longtemps dissocié l'idée d'amour de celle de mariage que la plupart des couples n'y cherchent qu'une liaison "sous garantie". Or, il y a loin de s'engager dans la passion à persévérer dans la patience.

 

Que d'amours médiocres deviennent, après rupture, de grandes amours !

 

Le président H. disait : "J'ai commencé à payer les femmes de bonne heure. Ainsi, je ne me vois pas vieillir..."

 

Ceux qui ont peur de l'amour comme on a peur de l'eau risquent fort de s'y noyer.

 

Par lâcheté devant les exigences de l'amour, certains ne conjuguent plus le verbe aimer qu'au passé.

 

Amour : Ce qui demeure quand on a oublié toutes les raisons d'aimer.

 

Jamais, en amour, on ne ressaisit ce qu'on a perdu.

 

L'amour humain, souvent, se nourrit de ses déceptions et s'exalte de sa misère.

 

Prétendre à l'absolu dans l'amour humain, c'est éponger l'océan avec un mouchoir.

 

L'amour heureux rend heureux tout de suite.

 

De nos jours, la cause des drames du cœur n'est pas dans le mépris des sentiments, mais dans l'erreur sur les sentiments.

 

Quiconque refuse les souffrances de l'amour est indigne de ses joies.

 

L'amoureux le plus fou se fait l'habile avocat de sa mauvaise cause.

 
A l'amoureuse folle qui demande : "Que faire ?"
On peut répondre sans peur de se tromper : "Le contraire..."

 

Mieux vaut avouer une passion folle qu'un sot calcul.

 

Vivre simultanément le passé, le présent, et l'avenir : privilège des amants.

 

Certains, doués de l'imagination du cœur, parent au jour le jour un penchant banal de tous les prestiges du souvenir.

 

Les "explications" entre amants compliquent de littérature des sentiments simples : on aime, ou on n'aime pas, ou on n'aime plus.

 

Il en est des mots tendres murmurés la nuit comme des étoiles : seuls les plus ardents ne pâlissent point, au premier signe de l'aurore.

 

Quelle femme doute de l'amour d'un homme qui lui téléphone de New York, de Rome, ou de Tokio ? "Longue distance" équivaut à "passionnément". Handicap pour l'amant qui n'appelle que de Bécon-les-Bruyères.

 

Aimer l'égoïste pour son égoïsme, le menteur (ou la menteuse) pour ses mensonges : c'est plus sûr que d'espérer leur transformation par la grâce de l'amour.

 

On ne change guère, par amour, que provisoirement. Mais une passion profonde peut métamorphoser une chenille en papillon.

 

Pitié n'est pas amour ; toutefois, les cœurs généreux s'y trompent souvent.

 

Pour une femme, la seule défaite : n'avoir pas su rendre heureux l'homme qu'elle aimait.

 

L'amoureuse aime à être entourée, enveloppée, relancée, serrée de près jusque dans son sommeil. C'est pourquoi elle poursuit de ses soins l'homme, qui déteste cela.

 

Elle l'aime tant, et si généreusement, qu'il ignorera toujours qu'elle vaut mieux que lui.

 

Celle qui reconnaît qu'un chagrin d'amour l'enlaidit est déjà à moitié guérie.

 

Souvent, les amants célèbres tiennent à leur légende, les simples amoureux à leurs habitudes, plus qu'ils ne tiennent l'un à l'autre.

  

  

amour,marcelle auclair,psyché,eros
Marcelle Auclair (1899-1983)

 

  

 > A consulter également :

http://www.babelio.com/auteur/Marcelle-Auclair/10101

http://pagesfeuilletees.free.fr/chroniques/MAuclair.htm

 

 

amour, marcelle auclairSe procurer l'ouvrage :

L'amour, notes et maximes

Marcelle Auclair

1963

Hachette

341 pages

http://www.amazon.fr/Lamour-AUCLAIR-Marcelle/dp/B003WS0DU...